jeudi 8 avril 2010

De l'air, de l'air! C'est juste une question de survie...

... disaient les L5 (quelle référence oui je sais mais il ne faut pas trop m'en demander à cette heure ci!)

Besoin d'évasion...........
Je craque.
J'en peux plus, j'ai envie de changer d'air.
Le billet de Faustine il y a peu reflète complètement mon état d'esprit du moment: envie de tout plaquer, de partir. Il y a toujours quelque chose qui nous retient mais au fond on a tous au fond du coeur envie de partir (ceux qui connaissent la référence, chapeau).

Ca vous arrive ce genre d'envie de tout chambouler dans votre vie?

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Oui moi ça m'arrive aussi, quand je me sens au bout du rouleau, j'ai envie de partir prendre des vacances, voir un autre paysage, mais par contre envie de revenir quand je me sentirais mieux ! parce que comme tu le dit il y a quand même des choses auxquelles on reste attachés, par exemple je sais que je ne pourrais pas rester trop longtemps loin de ma famille.... sauf si je les emmène avec moi tiens ^^
    Bisouuuusss

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai fait, il y a 5 ans... plaquer mon (ex)mari, cafait du bien :-)
    Mais bon, avec des enfants, on ne peut pas partir loin... j'ai juste changé un peu de vie, quoi :-)

    RépondreSupprimer
  3. Tant qu'on n'a pas de crédit maison ou autre, et que la branche dans laquelle on travaille est porteuse, c'est RUN RUN RUN ^^
    Mais c'est vrai qu'on trouve toujours plein de mobiles pour rester et ne rien faire...
    Toujours est-il qu'on peut s'évader en changeant peu de choses dans son quotidien: une nouvelle passion, un investissement moral dans une association... Tout ça donne un élan à notre quotidien, et l'embellit :)
    Bisousss

    RépondreSupprimer
  4. Changer d'air, c'est claiiiiiiir. La j'ai vraiment besoin que le beau temps arrive "vraiment" pour prévoir des we hors de paris, parce que je suis à deux doigts de craquuuuuer. J'étouffe ici.
    Et puis bah tjrs ce projet avec mon mari de quitter la capitale et de descendre au soleiiiiil. Mais comme beaucoup je pense, le cap est difficile. La famille, les amies, et surtout les tafffs. Mais je n'attends que ça ... 28 ans à Paris, c'est bon, j'ai donné.

    RépondreSupprimer
  5. Ouais!!! J'avais reconnut les L5!!
    ^^
    Ca m'est arrivé de vouloir tt plaqué, pdt mes galères, mais là dps qlq tps, environ 2 ans, que tt va pr le mieux dans ma jolie ptte vie, je ne veux rien plauqer, je suis trop bien où je suis :))
    Comme quoi, finalement, il doit certainement falloir passer par ces momenst de merde, pr pouvoir tt apprécier un jour ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je comprends tout à fait ce que tu ressens.
    J'aime les études que je fais, mais je les fais dans une ville que je déteste par dessus tout, et j'en ai marre, ça fait quand même 7 ans et demi que je suis dans les études et c'est loin d'être terminé. Quand je vois toutes celles que j'ai connues au collège/lycée, qui ont déjà une famille et tout le toutim ça donne des envies de meurtres !

    RépondreSupprimer
  7. Oh que oui ça m'arrive par moment cette envie ^ ^
    Mais tout plaquer pour aller ou ? Je n'en sais pas plus, par contre je trouve ça indispensable de changer d'air regulierement (vacances week end ailleurs que chez soi) pour pouvoir mieux décompresser ^ ^
    En tous les cas bon courage et je te souhaite de pouvoir t'évader prochainement...
    Bisous

    RépondreSupprimer